Accueil
Accueil du site > EDITION & COMMUNICATION > Patrimoines en région > Newsletter - Patrimoines en région n°15

Newsletter - Patrimoines en région n°15

Gastronomie, un art à transmettre

Nous sommes ce que nous mangeons !

L’équipe de Patrimoines en région mijote depuis longtemps pour vous, amis lecteurs, ce numéro consacré au patrimoine gastronomique du Languedoc-Roussillon. Saviez-vous que vous vivez dans la première région française pour la superficie en culture bio et pour la production de vin bio ? Si les touristes qui nous rendent visite viennent d’abord pour la qualité de nos sites, la deuxième raison qui motive leur choix, c’est notre gastronomie ! C’est donc une encyclopédie qu’il faudrait éditer pour témoigner de cette dynamique. Dans les villes et les villages, chez les producteurs et les restaurateurs, dans la famille et à l’école, dans les mouvements et les associations, la mobilisation ne cesse de croître autour de la transmission du patrimoine gastronomique. Nous devons aider les générations à venir à prendre conscience de la richesse de notre héritage en matière d’arts et de traditions culinaires. Un enjeu patrimonial majeur de l’humanité qui peut se transformer en atout pour notre territoire. À la lecture de ce numéro, vous serez convaincus, on l’espère, que la nourriture fait partie notre culture… et que celle-ci n’a pas fini de vous étonner.
Les gourmands ont toujours raison.

Pierre Plancheron Directeur de la publication

Au sommaire de ce numéro :

  • Agenda, page 4
  • Dossier, page 6 : Gastronomie, un art à transmettre
  • Cogito, page 19 : Patrimoines immatériels, bénéfices immatériels ? par Julia Csergo
  • L’oeil de l’artiste - Hérault, page 20 : Jean-Pierre Gibert
  • Architecture et urbanisme, page 22 : Les sites cabaniers
  • Zoom - Gard, page 24 : Caminarem
  • Mon métier, page 26 : Géoarchéologue
  • Enquête lecteurs, page 27
  • Lire, regarder & écouter, page 29
  • Vie du Carrefour des Patrimoines, page 30

Dossier

Gastronomie, un art à transmettre

Des cadres qui viennent s’installer au piano d’une cuisine en sortant du bureau, une jeune lycéenne, écoutant sa grand-mère lui décrire une recette, de classes entières qui s’intéressent à la cuisine catalane, une ferme pédagogique tournée vers la fabrication de plats équilibrés : il y de la transmission dans l‘air côté cuisine et gastronomie depuis quelque temps déjà. Dans les rouages de l’État, on n’est pas en reste. La Direction de l’Agriculture, notre partenaire pour ce numéro, ajoute un « A » comme alimentation à son sigle. Alors la reconnaissance du repas gastronomique du Français au patrimoine culturel immatériel tombe plutôt bien… À condition qu’on ne se trompe pas sur les raisons d’une telle récompense. Lire la suite.



Architecture & urbanisme


Sites cabaniers
Des lagunes, des hommes et des paradoxes

Entre contraintes et liberté, tous les problèmes des cabanes ne pourront être résolus à coups de règlements. Le dialogue est capital face à ces lieux de résistance et de créativité.
Bien avant que les lagunes ne soient convoitées comme « lieux de villégiature », elles étaient infestées de moustiques, envasées, difficiles d’accès, en un mot inhospitalières. Seuls, chasseurs et pêcheurs dans des abris de fortune, savaient composer avec cet environnement et ses aléas, usant de sagesse rusée, faisant des concessions, trouvant des compromis. Ils négociaient humblement avec les éléments souvent hostiles, sel, vent, soleil brûlant, humidité, mais voyaient le prix de leur ténacité récompensé au centuple. Lire la suite.


Mon métier |
Géoarchéologue

Christophe Jorda
Le géoarchéologue, géographe des sous-sols


«Le géoarchéologue peut bouleverser et remettre en question l’Histoire ! » Rien de moins, c’est ce qu’explique Christophe Jorda, dans le métier depuis 1993 au sein de l’Inrap. Il évoque un récent chantier, sur l’étang de Tourbes, dans l’Hérault : « On a affaire, raconte-t-il, à un coup de bluff des Templiers, réputés assécheurs de zones humides, or, ce lieu n’aurait jamais été en eau, mais aurait simplement subi un assèchement historique. Tout cela nous renvoie à l’histoire des mentalités ! » Ça mène loin la géoarchéologie, et pas toujours là ou l’on s’attendrait. Lire la suite.


L'œil de l'artiste | Hérault

Jean-Pierre Gibert, peintre
Laisser sortir la note bleue


La plage des Aresquiers à Frontignan, des instruments de musique, un groupe de femmes africaines, voilà quelques images fugaces devinées au hasard d’un regard dans les oeuvres de Jean-Pierre Gibert, installé depuis une trentaine d’années non loin de Sète. La femme, la musique et la mer… « C’est possible que je convoque assez souvent ces préoccupations », reconnaît l’artiste, pudique, qui n’aime pas trop se regarder, ni faire les comptes, à l’heure où d’autres tireraient un bilan honorable de leur production… En revanche, il vous invite dans son atelier, et là, selon vos questions, et son inspiration, vous retrace, en sortant les toiles, de belles histoires de rencontres qui n’ont pas pris une ride…Lire la suite.



Abonnez-vous !

Je m'abonne et je reçois :

Les trois parutions annuelles de Patrimoines en région
Revue d’éducation aux patrimoines en Languedoc Roussillon

  + en cadeau l’édition été 2012 de L’Agenda du patrimoine
Un été nature et culture en Languedoc-Roussillon

Cliquez ici pour vous abonner


Votre avis nous intéresse

Prenez deux minutes pour nous aider à améliorer et développer Patrimoines en région, en participant à l'enquête de satisfaction lecteurs en ligne sur le site du Carrefour des patrimoines rubrique "Nos publications". Pour y répondre, cliquez ici !


Contacts
Pour toute question concernant Patrimoines en région, contactez l'équipe de la revue par mail

Rédaction
Abonnements et diffusion

ou par courrier  à l'adresse suivante :

Association Le Passe Muraille
Patrimoines en région
510 A, avenue de Barcelone
"Le Jupiter"
34080 Montpellier